Elsa Beata Bunge


1734 - 1819

Suède

Botanique, poésie satirique.


Sa page Wikipédia

Elsa Beata Bunge


Elsa Beata Bunge, née Wrede, était une botaniste et écrivaine Suédoise noble.


Biographie

Biographie


Elsa Beata était la fille du baron Fabian Wrede, et de Katarina Charlotta Sparre. En 1761, elle épouse le conte Sven Bunge. Amatrice enthousiaste de botanique, elle avait de grandes serres installées dans son manoir de Beateberga; dont le nom signifie "La Montagne de Beata". Elle était en contact avec L'Académie Royale des Sciences de Suède et correspondait avec Carl von Linné. Son époux était membre de l'Académie, et, à partir de 1780, elle est en contact régulier avec l'Académie, et discute de ses expériences scientifiques en botanique et envoie ses résultats.
Elle écrivit en 1806 l'ouvrage botanique Om vinrankors beskaffenhet efter sjelfva naturens anvisningar ("Sur la nature des grappes de vignes à la direction de la nature elle-même"), qui contenait plusieurs tableaux de résultats expérimentaux, et la fit connaitre comme botaniste.
La Comptesse de Bunge attirait l'attention sur sa personne par sa manière de se vêtir en homme, à l'exception de la jupe. De nombreuses histoires et anecdotes furent racontées à son sujet. Au cours du règne de Gustav III (1771–1792), le monarque remarqua femme étrangement vêtue à l'Opéral Royal de Suède et demanda qui elle était. Elle répondit "Dites à Sa Majesté que je suis la fille de l'homme d'État Fabian Wrede et mariée à l'homme d'État Sven Bunge."
Bunge participa à la mode du milieu du XVIIIème siècle de critiquer les gens par poèmes anonymes: elle est soupçonnée avoir été l'auteur de l'ouvrage satirique diffamatoire Kom kära Armod lät oss vandra ("Viens, chère Pauvreté, laisse nous partir") contre le chamberlain Conrad Lohe, avare notoire.
Elsa Beata Bunge mourru au manoir Beateberga dans la commune de Röö en 1819.